PDF Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (Grands romans) (French Edition)

Free download. Book file PDF easily for everyone and every device. You can download and read online Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (Grands romans) (French Edition) file PDF Book only if you are registered here. And also you can download or read online all Book PDF file that related with Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (Grands romans) (French Edition) book. Happy reading Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (Grands romans) (French Edition) Bookeveryone. Download file Free Book PDF Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (Grands romans) (French Edition) at Complete PDF Library. This Book have some digital formats such us :paperbook, ebook, kindle, epub, fb2 and another formats. Here is The CompletePDF Book Library. It's free to register here to get Book file PDF Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (Grands romans) (French Edition) Pocket Guide.

C'est surtout au haschisch qu'il s'adonne chaque jour que Dieu fait. C'est une sorte de tradition. Ensuite, il invite l'un ou l'autre femme dans sa chambre.

Mais les courtisans d'Hassan ne valent pas beaucoup mieux que lui. C'est un secret de polichinelle. Hassan rencontre souvent de gros trafiquants. Le Maroc est un paradis pour les truands de tout poil. Les gibiers de potence et les requins s'y sentent chez eux. En une autre occasion, Oufkir m'entretint de l'affaire Ben Barka. On supportait mal, dans la famille d'Hassan, d'avoir une dette de reconnaissance envers un simple mortel. Le roi les utilisait comme marteaux, mais un marteau prend exactement autant de coups que le clou sur lequel il tape, et n'en sort pas non plus indemne en fin de compte.

J'y enferme un pistolet mitrailleur. Lorsque Hassan entre, il me suffit de saisir l'arme pour pouvoir m'emparer de lui. Il y consent certainement avec empressement. Nous avons fait tomber le roi, c'est tout. C'est au peuple qu'il appartient maintenant d'en finir avec l'oppression et l'exploitation dont se rendent coupables partout dans le pays des milliers de roitelets. Le calme d'Oufkir m'impressionnait. La porte s'ouvrit enfin.

Oufkir y cacha son arme. Pendant ce temps, j'attendais dehors. Il revint deux heures plus tard.

La chronique de Gérard Collard - Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Le roi ne vint pas, on ne sait pourquoi. Quand vient le soir, il est grand temps de songer aux poules et au hasch. J'incarnais l'avenir. Le roi avait fait savoir qu'il rentrerait le lendemain par avion d'un voyage en France.

Clark, R. Scott

Au contraire, je me sentais heureux. Qui pouvait donc exclure que le roi aurait vent de toute l'affaire par contact radio durant le vol et qu'il donnerait alors l'ordre de poser l'avion ailleurs? Le pilote civil, Mohamed Kabbj, voit soudain approcher trois chasseurs du type Northrop Les appareils forment une escorte de protection pour l'avion royal.

Il se saisit du microphone de la radio. Les avions attaquaient par vagues successives. Mais celui-ci avait atterri depuis longtemps. Je vis Oufkir entrer dans ce bureau d'un air nerveux, sans savoir, naturellement, ce qu'il disait au roi. Au Maroc, le palais royal de Rabat symbolise la corruption, l'exploitation et l'oppression.

Mais je gardai mon secret. Selon notre plan, il devait alors me rejoindre. Comme je l'ai dit, pendant qu'Oufkir se dirigeait vers ma caserne, le roi avait atterri. L'appel provenait du roi, bien vivant. Il se peut qu'il ait agi ainsi. Pourquoi au monde le fit-il? Ou voulait-il poursuivre son jeu? C'est le cas, on le sait, dans toutes les dictatures. Tous les media marocains sont aux ordres du roi. La nouvelle me secoua violemment. Vous pouvez aller le voir. Je rencontrai aussi Coco, la domestique noire. Je rabattis le drap et vis abondance de sang. Un beau suicide!

Mais Coco n'avait pas vu la serviette.


  1. blagues de tous horizons?
  2. The Textual Genesis of Wittgenstein’s Philosophical Investigations (Routledge Studies in Twentieth-Century Philosophy).
  3. The Irish Eyes Mag by The Irish Club | All about Ireland, France & Portugal.
  4. Download PDF Dentist Hopper!
  5. Menu de navigation.
  6. Energy, Policy, and the Environment: Modeling Sustainable Development for the North: 6 (Studies in Human Ecology and Adaptation);

Il ramenait le cadavre d'Oufkir. Ils avaient l'enregistrement et savaient tout. Il y avait dans ma chambre de la caserne quelques documents secrets qui pouvaient compromettre d'autres officiers, mes amis. J'apostrophai la garde et lui passai un savon pour manque de vigilance. J'y troquai mon uniforme contre un maillot de bain, des jeans et un pullover.

Mais il lui fut provisoirement interdit de quitter le pays. Je savais que je devais essayer de quitter le pays, mais cette perspective me semblait aussi illusoire qu'un voyage vers la lune. Je poursuivais une marche qui me paraissait ne devoir jamais finir. Malheureusement je n'ai presque pas d'argent. Je ne pouvais pas savoir que j'en aurais besoin. Je fus saisi d'une peur du diable. La police inspire aux gens une peur bleue. Le moindre policier se donne des airs de despote et ravale les simples mortels au rang d'animaux. Le chauffeur fixa le prix de la course. Il roula jusqu'au barrage de police.

Tempête pour les morts et les ..

J'avais mal aux pieds, mais je ne m'accordai aucun repos. Comment faire pour partir? C'est encore une utopie, bien entendu. Mais beaucoup de droits de l'homme qui ont pris corps aujourd'hui furent autrefois des utopies. Les chiens aboyaient dans la nuit noire. Dieu seul peut me sortir d'affaire, pensai-je.

Au petit jour, je repris ma fuite vers le sud. J'avais l'air d'un vagabond. J'y arrivai vers le soir. L'endroit s'appelle Ain Diab. Ils avaient une lampe de poche. Que faire? Il ne me restait pas d'autre solution que de les attendre.

Le Vieux Qui Ne Voulait Pas Fêter Son Anniversaire

Je me jurai qu'ils ne prendraient pas vivant. Je les entendis s'approcher de ma tente. Je portais ma perruque. Le lendemain, je retournai au centre de Casablanca. Avant toute chose, il me fallait un peu d'argent. Devenu officier, je l'avais perdu de vue. Je sonnai. Un enfant ouvrit la porte. Mesfioui ne me reconnut pas.

Citations de Charles Bukowski () - Babelio

Il me regarda d'un air surpris. Puis je lui racontai toute l'histoire. Tu veux ma mort.